Le Forum des Paléontologues et Malacologues amateurs et professionnels

Site dédié aux amateurs et professionnels de la Paléontologie et de la Malacologie.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  PublicationsPublications  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 Anomia ephippium et son byssus calcifié

Aller en bas 
AuteurMessage
6le20
membre
membre


Nombre de messages : 22
Date d'inscription : 04/09/2018

Anomia ephippium et son byssus calcifié Empty
MessageSujet: Anomia ephippium et son byssus calcifié   Anomia ephippium et son byssus calcifié Icon_minitimeJeu 11 Avr 2019, 8:31 am

Bonjour à tous !

Je m’aperçois que depuis ma résurrection je n'ai rien posté en vos murs. Comme le sujet peut intéresser les paléontologues, c'est pour moi l'occasion de renouer avec le forum.


Anomia ephippium Linné, 1758 [Anomiidae] 
En laisse de mer sur la plage de La Franqui, à Leucate (11), le 22 mars 2019.

Des Anomias qui se prennent pour des Crépidules… ici fixées sur une grande Mactra :


Anomia ephippium et son byssus calcifié Anomia11


La valve inférieure des Anomias épouse étroitement le support solide sur lequel elles passeront leur vie.
La grande de ci-dessus...

Anomia ephippium et son byssus calcifié Anomia12


... et la petite qui est fixée sur la grande !

Anomia ephippium et son byssus calcifié Anomia13


Elles sont, en plus, fermement accrochées au support par un byssus calcifié à sa base qui est un organe tout à fait unique propre aux Anomias.

J’emprunte la description suivante à Doris :
Le byssus calcifié d'Anomia ephippium est une exception dans le monde des bivalves. A presque 98% composé d'aragonite il est dur et sert d'opercule au passage dans la valve droite fixée. Il est terminé par une forme d'osselet s'incrustant dans le substrat. Cela a pour conséquence de fixer l'animal durant toute sa vie.
La structure des valves est différente : la valve gauche est souvent très nacrée (abondance d'aragonite) par rapport à la valve droite qui est composée majoritairement de cristaux de calcite. Il s'agit d'une organisation différente du calcaire : en pyramides pour la calcite et en couches pour l'aragonite. Cela explique que la lumière qui se réfléchit sur ces différentes couches de la nacre produise de superbes couleurs.

Le byssus calcifié d'Anomia ephippium est une exception dans le monde des bivalves. A presque 98% composé d'aragonite il est dur et sert d'opercule au passage dans la valve droite fixée. Il est terminé par une forme d'osselet s'incrustant dans le substrat. Cela a pour conséquence de fixer l'animal durant toute sa vie.
La structure des valves est différente : la valve gauche est souvent très nacrée (abondance d'aragonite) par rapport à la valve droite qui est composée majoritairement de cristaux de calcite. Il s'agit d'une organisation différente du calcaire : en pyramides pour la calcite et en couches pour l'aragonite. Cela explique que la lumière qui se réfléchit sur ces différentes couches de la nacre produise de superbes couleurs.



Anomia ephippium et son byssus calcifié Anomia14




Ce point de fixation solide mesure moins d’1 mm de hauteur et fait penser à un Madrépore usé. Sur des coquilles fossiles, ils peuvent engendrer la perplexité du paléontologue qui se penche dessus…
Revenir en haut Aller en bas
 
Anomia ephippium et son byssus calcifié
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Forum des Paléontologues et Malacologues amateurs et professionnels :: Mollusques actuels :: Gastéropodes marins actuels-
Sauter vers: