Le Forum des Paléontologues et Malacologues amateurs et professionnels

Site dédié aux amateurs et professionnels de la Paléontologie et de la Malacologie.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  PublicationsPublications  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Pinna nobilis

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Pinna nobilis   Mar 11 Déc 2007, 6:32 am

Bonsoir,

Depuis quelques années on perçoit un retour significatif de cette grande coquille méditerranéenne dans ma région cible du Var. Dans les années 90, elle était d'une grande rareté, mais de temps à autre on en croisait une. Fin des années 90, ça a été l'extermination. Depuis trois ans, la population a un peu repris de l'aise dans le secteur, assez pour en rencontrer au moins deux belles à chaque plongée, parfois bien davantage quand on fait du hors piste (ce qui devient une habitude).


Deux Pinna nobilis dans les posidonies
(off Antheor, Mediterranean Sea, august 2007, 20 m)


même site à environ deux mètres du groupe ci dessus


Une grande solitaire sur banc de sable
(off Antheor, Mediterranean Sea, august 2007, 24 m)


J'en posterai d'autres spécimens, des juveniles aussi.

JP
Revenir en haut Aller en bas
Gwynia
membre
membre


Nombre de messages : 1180
Localisation : La Chaux-de-Fonds / Suisse
Date d'inscription : 18/01/2007

MessageSujet: Re: Pinna nobilis   Mar 11 Déc 2007, 6:47 am

Bonjour à tous,

C'est une espèce qui met 20 à 25 ans pour atteindre sa maturité sexuelle et qui possède comme ennemis naturel au stade juvénile (jusque 20 cm) les Labridae, famille de poissons très bien représentée en mer Méditerranée.

Après, la destruction principale, ce sont les mouillages intempestifs dans les herbiers, et la disparition de ceux ci par la construction d'ouvrages dans les baies ou par la pollution.
Les plongeurs on aussi participé à leurs disparitions par les récoltes de trophées.

Espèce comestible mais protégée intégralement dans la majorité des pays du pourtour méditerranéen.

La suite des infos plus tard.

Gwynia
Revenir en haut Aller en bas
zonatus
membre
membre


Nombre de messages : 241
Age : 50
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 28/10/2005

MessageSujet: Re: Pinna nobilis   Mer 12 Déc 2007, 2:34 am

Pour l'anecdote, Pinna nobilis abrite quasi systématiquement un couple de petites crevettes, Pontonia pinnophylax.

Selon la légende, c'est son byssus qui a servi pour la toison d'or.

Dans les années 80 en Corse, elle était très commune à partir de 4 / 5 m. de fond, du moins dans les coins ou les bateaux de mouillaient pas.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.zonatus.com
Gwynia
membre
membre


Nombre de messages : 1180
Localisation : La Chaux-de-Fonds / Suisse
Date d'inscription : 18/01/2007

MessageSujet: Re: Pinna nobilis   Mer 12 Déc 2007, 2:59 am

C'est exact zonatus, voici d'ailleur un lien vers cette crevette commensale qui vit à l'extérieure des valves.

http://www.tmu.uit.no/crustikon/Decapoda/Decapoda2/Species_index/Pontonia_pinnophylax.htm
C'est le site d'un confrère belge, considéré comme le vilain petit canard de la famille royale belge.

Deux autres genres de crustacés vivent à l'intérieur des valves de la Pinna nobilis.

Voici Pinnotheres pisum (von Linné, 1767)

http://www.tmu.uit.no/crustikon/Decapoda/Decapoda2/Species_index/Pinnotheres_pisum.htm

Voici Neopinnotheres pinnotheres (Linnaeus, 1758)

http://www.tmu.uit.no/crustikon/Decapoda/Decapoda2/Species_index/Nepinnotheres_pinnoth.htm


Suite plus tard,

Gwynia


Dernière édition par le Mer 12 Déc 2007, 3:53 am, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Mehdi
membre
membre


Nombre de messages : 1333
Age : 80
Localisation : Vandoeuvre les Nancy
Date d'inscription : 07/06/2007

MessageSujet: Re: Pinna nobilis   Mer 12 Déc 2007, 3:19 am






C'est bien de celle là que vous parlez un plongeur me l'a ramené de Corse et l'autre côté à éclaté une nuit en des quantités de morceau,d'ailleurs j'ai recollé celle là ,et il en manque même un petit morceau !!!
Revenir en haut Aller en bas
Gwynia
membre
membre


Nombre de messages : 1180
Localisation : La Chaux-de-Fonds / Suisse
Date d'inscription : 18/01/2007

MessageSujet: Re: Pinna nobilis   Mer 12 Déc 2007, 4:01 am

Oui. Il est classique qu'elle casse car quand la conchyoline sèche, elle se rétracte et la tension sur les lamelles d'aragonite est telle que fissures et éclatement.
Revenir en haut Aller en bas
guy-gérard
membre
membre
avatar

Nombre de messages : 554
Age : 66
Date d'inscription : 17/06/2006

MessageSujet: Re: Pinna nobilis   Mer 12 Déc 2007, 5:43 am

Bonsoir tout le monde!
Excuses moi Zonatus mais pour la toison d'or qu' Ulysse a conquise je pense que ce n'est pas exacte. Les toisons en question étaient des peaux de mouton mises dans le lit du ''Pactole'' ( le Taurus à l'heure actuelle) du royaume de ''Crésus'' et prenaient dans leurs poils les paillettes ou pépites d'or que ce fleuve tempêtueux charriait. Par contre le byssus de ces Pina nobilis et autres grandes moules de la méditerranée étaient utilisées ( selon la légende, le ouï dire et quelques documents que j'ai mais pas le temps de rechercher) pour tisser des gants pour nos têtes couronnées (St Louis ???) sinon des amulettes, colliers et autres bijoux. Dans le conte de Cendrillon (Cinderela pour les anglo-saxons) sa pantoufle de ''verre'' était sans doute en ''vair'' qui désigne ce genre de produit. Le sujet est assez controversé. Mais on imagine mieux des pantoufles faites dans ce produit précieux, soyeux, souple, plaisant et confortable digne d'une Reine que dans un moule de verre. Je ne vais pas reprendre le leitmotiv de Thanet mais tout cela est sérieux sans être important pour autant. C'est pour ça que j'adore les coquilles. On part d'une coquille on va chez Perraut, on retombe en enfance, on ricoche sur l' Histoire, on plonge dans la Mythologie et la poésie de Du Bellay et on est triste quand on revient sur terre.
Bonne soirée
Revenir en haut Aller en bas
http://mescoquillagesamoa.free.fr/
zonatus
membre
membre


Nombre de messages : 241
Age : 50
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 28/10/2005

MessageSujet: Re: Pinna nobilis   Mer 12 Déc 2007, 5:53 am

guy-gerard a écrit:
Bonsoir tout le monde!
Excuses moi Zonatus mais pour la toison d'or qu' Ulysse a conquise je pense que ce n'est pas exacte.

Hello Guy-Gerard,

Il y a plusieurs légendes. Mais cette histoire de byssus apparaît souvent :

http://www.google.fr/search?hl=fr&q=byssus+pinna+nobilis+toison+d%27or&meta=

Par exemple là : http://pinnanobilis.free.fr/htm/commerce.htm

(Sur un site qui lui est consacré)

A+
Revenir en haut Aller en bas
http://www.zonatus.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pinna nobilis   Mer 12 Déc 2007, 6:02 am

Bonsoir,

En regardant le dernier lien proposé, je vois déja une polémique annoncée.

Sinon, le lien est sympa, j'ai trouvé une petite carte de répartition d'un oursin plutôt difficile à trouver en Méditerranée, le Centrostephanus longispinus.

Je vais uploader quelques photos ce soir.

JP
Revenir en haut Aller en bas
Gwynia
membre
membre


Nombre de messages : 1180
Localisation : La Chaux-de-Fonds / Suisse
Date d'inscription : 18/01/2007

MessageSujet: Re: Pinna nobilis   Mer 12 Déc 2007, 6:11 am

Volontier Jean-Pierre pour ces photos car cet oursin diadème vit paraît il sur toutes les côtes de l'Adriatique et en + 3000 plongées sur ces côtes, je ne l'ai jamais vu.

Gwynia
Revenir en haut Aller en bas
guy-gérard
membre
membre
avatar

Nombre de messages : 554
Age : 66
Date d'inscription : 17/06/2006

MessageSujet: Re: Pinna nobilis   Mer 12 Déc 2007, 6:26 am

Hé, Hé, Hé Zonatus
La ''Toison d 'Or ''de Jason est très plaisante et surement celle que conquit ULYSSE plutôt que des tas de peaux de moutons fussent-elles garnies d'or! Nettement plus de panache. Mais pour ''Cresus'' je ne dois avoir pas trop tort. Je suppose, comme je viens de le faire, que les deux ''Toison'' on dû se mélanger dans les esprits et les légendes à travers le temps. Jason, Ulysse, Lancelot .... La quête du GRAAL ce que nous tentons dans notre passion coquillesque!!!
Perrault écrit ''verre'', enfin son imprimeur!!!! Balzac dit ''vair'' en parlant de cette pantoufle. Le ''vair'' est une fourrure d'écureuil de Russie!!!! Ca nous avance à rien mais ça nourrit le forum.
Guy-G.
Revenir en haut Aller en bas
http://mescoquillagesamoa.free.fr/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pinna nobilis   Mer 12 Déc 2007, 8:16 am

Voici deux images de Pinna accessibles en apnée.




(off Antheor, Mediterranean Sea, august 2006, 11 m.)


Ces deux spécimens se trouvaient sur un petit banc de sable dans une grande étendue de posidonies, à peu près à 4 mètres l'une de l'autre. Totalement invisibles depuis la surface. Cet année (2007), je suis retourné à ce spot pour réaliser une expérimentation in-vivo un peu plus loin que ce petit banc de sable et donc j'ai revu ces deux Pinna, tranquilles car toujours invisibles de la surface.

Hélas, quelques jours plus tard, ma femme m'avait signalé un bateau avec des "plongeurs" qui aurait mouillé quelque part du coté de mon expérience (et des Pinna). Le lendemain, je suis allé voir vite fait, et j'ai vu qu'il manquait une Pinna. Elle a du passer un mauvais quart d'heure avec ces crétins. Il restait pas mal de fragments de coquilles brisées, ce qui me fait penser qu'ils n'avait aucune idée de comment sortir cette coquille sans la désintégrer. Donc à priori, ce spot ne contient plus qu'une seule Pinna.

Pour la petite histoire, mon collègue de plongée est moniteur fédéral, il a eu largement le temps et l'occasion de voir des choses comme ça sur ces grands coquillages. Un fois, on c'est demandé si on ne pouvait pas démégager des spécimens trop visibles et les "replanter" un peu à l'écart, ou tout simplement un peu plus profond. Mais on a jamais essayé. L'idée fait son chemin.

JP
Revenir en haut Aller en bas
Coco
membre
membre
avatar

Nombre de messages : 1842
Date d'inscription : 01/09/2006

MessageSujet: Re: Pinna nobilis   Mer 12 Déc 2007, 10:28 am

Ces Pinna vivent en partie ensablées ?

Elles "s'enracinent" ? (j'entends par là : ont-elles développé un système de fixation dans le sable ?).

Coco
Revenir en haut Aller en bas
zonatus
membre
membre


Nombre de messages : 241
Age : 50
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 28/10/2005

MessageSujet: Re: Pinna nobilis   Mer 12 Déc 2007, 10:49 am

Coco a écrit:
Ces Pinna vivent en partie ensablées ?

Elles "s'enracinent" ? (j'entends par là : ont-elles développé un système de fixation dans le sable ?).

Coco

Oui, elles vivent plantées dans le sable, le byssus sert de point d'ancrage. Une partie de la coquille (quelques centimètres) est ensablée (il est donc très difficile de les ramasser dans les abîmer).

J'ai toujours entendu dire qu'on ne pouvait pas les transplanter, mais ça ne repose sur aucune donnée scientifique, ni expérience...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.zonatus.com
Merry (Alain)
membre
membre
avatar

Nombre de messages : 262
Localisation : Liège (Belgique)
Date d'inscription : 04/09/2005

MessageSujet: Re: Pinna nobilis   Mer 12 Déc 2007, 10:55 am

Suivant les espèces, entre les 1/3 et les 4/5 de la coquille sont ensablés. Le byssus dont on parlait au début est le système qui les ancre dans le sable. Tu pourrais comparer ça à des racines soyeuses.

Le byssus est très visible sur les moules (mais là il est beaucoup plus court et pas du tout soyeux), c'est grâce à lui qu'elles se fixent aux rochers.

C'est vrai que les Pinna sont très fragiles et tirer dessus en empoignant la partie immergée ne donne lieu qu'à un seul résultat. L'écrabouillement de la coquille.

Il faut désensabler la base afin de pouvoir les extraire sans risque.

Comme il ne s'agit pas d'une plante, mais d'un mollusque je ne vois pas pourquoi la transplantation ne fontionnerait pas. On le fait bien avec les moules, les huitres, etc...


Dernière édition par le Mer 12 Déc 2007, 6:10 pm, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Mehdi
membre
membre


Nombre de messages : 1333
Age : 80
Localisation : Vandoeuvre les Nancy
Date d'inscription : 07/06/2007

MessageSujet: Re: Pinna nobilis   Mer 12 Déc 2007, 1:46 pm

Au passage ,je vous signal que ma Pinna nobilis ,m'a été donnée par un plongeur de la Marine National en 1963 ,mon ami Lucien R. peut être qu'à cette époque ,il n'était pas question de protéger quoique se soit ,en Méditerranée !!!!

Je dit cela pour les personnes sensibilisés par l'action des plongeurs qui font n'importe quoi.
Revenir en haut Aller en bas
zonatus
membre
membre


Nombre de messages : 241
Age : 50
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 28/10/2005

MessageSujet: Re: Pinna nobilis   Mer 12 Déc 2007, 6:59 pm

Mehdi a écrit:
Au passage ,je vous signal que ma Pinna nobilis ,m'a été donnée par un plongeur de la Marine National en 1963 ,mon ami Lucien R. peut être qu'à cette époque ,il n'était pas question de protéger quoique se soit ,en Méditerranée !!!!

Je dit cela pour les personnes sensibilisés par l'action des plongeurs qui font n'importe quoi.

L'espèce est protégée depuis 1992
Revenir en haut Aller en bas
http://www.zonatus.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pinna nobilis   Mer 12 Déc 2007, 7:47 pm

Bonjour,

Je vais reposter quelques autres clichés ce soir. Ces premiers clichés montrent des individus droits, disons classiques. On a aussi quelques individus massifs qui semblent effectivement être davantage enfouis, mais c'est moins courant.

Concernant le "replantage", je pense que c'est pas trop risqué à condition de choisir pour elle un site correct. Une bonne exposition aux courants de fond devrait faire l'affaire. Quand on en trouve en groupe, elles sont en vrac et ne sont pas spécialement orientées par rapport à une direction particulière. Les courants de fonds changent d'amplitude et de sens assez souvent dans le secteur, même si elles fltrent activement, elles doivent faire face à cette contrainte.

Je suis un peu comme Mehdi, on m'a fait cadeau début des années 90 d'une assez belle coquille venant de Corse. Le plongeur m'a certifié qu'elle était morte, mais ça je ne pourrrai jamais le vérifier. Moi ce qui me passionne, c'est l'épifaune inouïe de ces grosses coquilles.

JP
Revenir en haut Aller en bas
Gwynia
membre
membre


Nombre de messages : 1180
Localisation : La Chaux-de-Fonds / Suisse
Date d'inscription : 18/01/2007

MessageSujet: Re: Pinna nobilis   Mer 12 Déc 2007, 9:41 pm

Bonjour à tous,

transplanter une Pinna nobilis d'un site à un autre, pose quelques problèmes techniques.

Le fait de passer de l'environnement A à l'environnement B avec des courants nutritionnels similaires ne lui posera pas de problème.
Comme Alain, le dit si bien, il suffit de voir ce que l'on fait subir comme déplacement avec des moules et des huitres.

Mais ce qui diffère fortement de nos mollusques de consommation habituelle, réside du fait que nos Pinna doivent rester verticales, c'est une question de survie.

Les désancrer correctement, n'est pas non plus compliqué, il suffit soit d'utiliser une petite suceuse que l'on peut utiliser à partir de bouteille de plongée, soit de creuser délicatement un beau grand trou au pied du jambonneau de mer. Extraire la Pinna avec son byssus (qui peut dépasser 30 cm).

C'est maintenant que cela se corse.
Lorsque vous allez faire un trou pour la replanter, les grains de sable (ou de vase) vont être désolidariser, le sédiment sera donc meuble. Vous plantez la Pinna, et lorsqu'elle s'ouvrira elle emmagasinera plein de sédiment, elle risque donc de périr asphysiée. Deuxième problème, dans un sédiment meuble, lorsque vous enfoncez un piquet (la Pinna dans ce cas) il a toutes les chances de se coucher. La Pinna à une forme de jambonneau, elle offre une sacrée résistance au courant marin, se couchera et mourra.

Donc, si des transplantations ont lieu, c'est possible si on prévoit un système d'étançons qui doit rester en place plusieurs mois le temps que les glandes byssales construisent de nouveaux filaments. Les étançons peuvent être fait en simple acier qui en s'oxydant finiront par disparaître.

J'ai au cours de mes multiples plongées croates essayé de redresser ou de replanter des Pinna arrachées par des ancres et seules les étançonnées ont survécu, dont une replantée dans un pneu en compagnie d'une vieille casserole dans le port d'Osor à 25m. Ce n'est peut-être pas beau mais pas de mouillage à cette profondeur, et peu de plongeur car dépotoir sur vase. Je l'ai revue pendant 6 ans, de la casserole après 3 ans (elle était déja trouée lorsque je l'ai placée) il ne restait que le pourtour et les anses. Le pneu, lui n'a pas été colonisé. Chaque année de vie d'une Pinna adulte libère des quantités de larves, et j'espère qu'elle vit toujours car je n'ai plus replongé dans cette zone depuis.

Les deux autres espèces de Pinnidae de Méditerranée, vivent dans des biotopes qui les protègent naturellement. Atrina fragilis est entérrée de 4/5 et vit sur fond de vase à plus de 50m de profondeur. Les quelques exemplaires que je possède des sites ou l'on drague la langoustine, montre que les chaluts cassent les parties supérieures de la coquille mais que le mollusque n'en meurt pas, il répare. Peu de plongeurs et peu de mouillage car plus de 150 m de corde sur mer calme sont nécessaire. La deuxième, Pinna rudis affectionne les interstices de rocher, elle est plus petite et est mieux camouflée car il y a souvent des Corallinaceae qui l'encroute, elle est de distribution plus méridionale (jusqu'au Sénégal).

Gwynia
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pinna nobilis   Jeu 13 Déc 2007, 6:01 am

Bonsoir Gwynia,

Si tu pouvais me faire un croquis de ton système, je voudrai bien voir ta technique. Je pense aussi qu de les replanter froidement sans assistance, c'est assez risqué, surtout que cette petite mer à la facheuse tendance à se lever en un rien de temps.

Deux autres clichés de Pinna forme large :


Pinna nobilis forme large.
(off Antheor, Mediterranean Sea, august 2006, 22 m.)


La main donne un peu l'échelle de cet autre spécimen.
(off Antheor, Mediterranean Sea, august 2006, 24 m.)


JP
Revenir en haut Aller en bas
Gwynia
membre
membre


Nombre de messages : 1180
Localisation : La Chaux-de-Fonds / Suisse
Date d'inscription : 18/01/2007

MessageSujet: Re: Pinna nobilis   Jeu 13 Déc 2007, 6:58 am

Bonsoir Jean-Pierre,

tes Pinna nobilis c'est plus forme fortement enfoncée que forme large. L'angle est toujours le même, c'est un des critères de différenciation des espèces.

Le système employé est tout con. J'ai toujours des problèmes avec mon scan, donc pas de dessins possible.

Le support fini ressemble à un trépied porte ballon que l'on place au dessus des becs Bunsen.

C'était fabriqué avec du gros fil de fer à cloture déplastifié (pas du zingué pour éviter la toxicité potentielle et que le caractère biodégradable est recherché). On fait un cercle sur lequel on attache 3 ou 4 pieds (environ de 60 cm). Il n'y a pas de soudure rien que du torsadé. On enfonce les pieds dans le sédiment de 30 à 40 cm et on place le jambonneau partie byssale dans le cercle. On creuse pour enterrer la base de la coquille. On ajuste la ferraille en l'écrasant (pas la Pinna). En plus on peut attacher une étiquette à la ferraille.

Si ce n'est pas assez clair, n'hésite pas à demander, je trouverai bien un moyen pour te faire parvenir un plan.

Gwynia
Revenir en haut Aller en bas
Mehdi
membre
membre


Nombre de messages : 1333
Age : 80
Localisation : Vandoeuvre les Nancy
Date d'inscription : 07/06/2007

MessageSujet: Re: Pinna nobilis   Jeu 13 Déc 2007, 7:18 am



C'est bien ce que tu veux dire sans le gaz bien sure( bec Bunsen ) si je me rappelle bien
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pinna nobilis   Jeu 13 Déc 2007, 7:22 am

Bonsoir Gwynia,

Oui tu as sans doute raison. Vu d'extérieur ça donne bien le même aspect, sauf qu'elles sont effectivement plus enfoncées. Ca doit être ça, j'avais aucune explication pour cette adaptation "large".

Bon je vois ton système, un support de ballon, c'est tout simple.
Torsadé, c'est pratique pour moi. Ok ça me va.

JP
Revenir en haut Aller en bas
Gwynia
membre
membre


Nombre de messages : 1180
Localisation : La Chaux-de-Fonds / Suisse
Date d'inscription : 18/01/2007

MessageSujet: Re: Pinna nobilis   Jeu 13 Déc 2007, 7:26 am

C'est bien cela, mais je ne connaissais pas le modèle où le trépied est fixé au bec Bunsen.
Revenir en haut Aller en bas
Gwynia
membre
membre


Nombre de messages : 1180
Localisation : La Chaux-de-Fonds / Suisse
Date d'inscription : 18/01/2007

MessageSujet: Re: Pinna nobilis   Jeu 13 Déc 2007, 9:34 am

Pour comparaison, voici Atrina fragilis (Pennant, 1777).
Souvent synonymisée avec Atrina pectinata (von Linné, 1767) mais ce dernièr nom doit être réservé à une espèce soeur du Pacifique.

Spécimen de 35 cm chaluté en Manche par 100 m de fond (en 1983).
Cette espèce était fréquente sur la côte Atlantique française et dans la partie sud de la Manche mais elle est en très forte régression. On suspecte les pollutions de métaux lourds venant du continent.

Cette famille nécessite un traitement spécial pour une parfaite conservation.

l

Gwynia
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pinna nobilis   Mar 18 Déc 2007, 12:13 am

Bonjour Gwynia,

Cette forme lisse, j'en ai trouvé quelques spécimens assez frais mais tout petits, échoués sur les plages dans les Pyrénées-Orientales, mais aussi dans les chalutatges à Saint Cyprien (qui fut un haut lieu pour les décapodes). J'ai l'impression que cette espèce lisse prends la place du nobilis dans le secteur en tout cas.

Encore du Pinna nobilis, mais juvéniles :


(off Antheor, Mediterranean Sea, august 2007, 6 m)


(off Antheor, Mediterranean Sea, august 2007, 24 m)

Je ne donne pas cher de leur vie dans les quelques années à suivre, vu la fréquentation de ces deux spots.

JP
Revenir en haut Aller en bas
Gwynia
membre
membre


Nombre de messages : 1180
Localisation : La Chaux-de-Fonds / Suisse
Date d'inscription : 18/01/2007

MessageSujet: Re: Pinna nobilis   Mar 18 Déc 2007, 12:56 am

Bonjour Jean-Pierre,

comme je l'ai déja dit, Atrina fragilis est une espèce d'eau profonde, fréquente sur le plateau continental tandis que nos Pinna sont littorales.
Les chances de trouver des Atrina sur une plage sont proches de zéro.

La différence n'est pas une question d'épines squameuses mais d'angle.
Voici une photo (de mauvaise qualité car faite rapidement avec un bête APN) montrant au centre une Pinna nobilis entiérement lisse sauf près du bord ou elle développe ses squames classiques. Spécimen de 20 cm.
A droite et à gauche des spécimens squameux (normal pour la Méditerranée) d' Atrina fragilis originaire de Croatie (60 & 75 m, je ne descend pas plus bas en plongée).




A plus,

Gwynia
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pinna nobilis   Mar 18 Déc 2007, 1:40 am

Gwynia,

Je vais faire un cliché de ce que j'ai, comme ça je serai fixé une bonne fois pour toute sur cette forme lisse.

JP
Revenir en haut Aller en bas
Gwynia
membre
membre


Nombre de messages : 1180
Localisation : La Chaux-de-Fonds / Suisse
Date d'inscription : 18/01/2007

MessageSujet: Re: Pinna nobilis   Mar 18 Déc 2007, 1:46 am

J'attend C:\mes_documents\smi
Revenir en haut Aller en bas
Gwynia
membre
membre


Nombre de messages : 1180
Localisation : La Chaux-de-Fonds / Suisse
Date d'inscription : 18/01/2007

MessageSujet: Re: Pinna nobilis   Mar 18 Déc 2007, 1:54 am

Voici Pinna rudis (environ 30cm)






Gwynia
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pinna nobilis   Mar 18 Déc 2007, 2:21 am

Gwynia,

Voilà une photo.




Spécimen A vient de Saint Cyprien, trouvé échoué dans le rejets de la plage.

Specimen B, c'est l'ornementation typique des petits Pinna nobilis que je connais. Celui ci je l'ai trouvé mort après un coup de mer. On trouve pas mal de coquilles qui "sortent" des posidonies après un coup de mer dans les spots que je fais dans le Var. Même des gros gastéropodes sans pagure (ce qui est fort rare).

Même facteur d'échelle.

JP
Revenir en haut Aller en bas
Gwynia
membre
membre


Nombre de messages : 1180
Localisation : La Chaux-de-Fonds / Suisse
Date d'inscription : 18/01/2007

MessageSujet: Re: Pinna nobilis   Mar 18 Déc 2007, 4:16 am

Celle de gauche (spécimen A) est bien Atrina fragilis, et celle de droite Pinna nobilis.

Après avoir bougé une trentaine de caisses, je suis parvenu à atteindre celles contenant les Pinnidae européennes.

Voici une photo avec des juvéniles de Atrina. Il y a deux formes et les deux se trouvent dans le même site, même biotope et même profondeur. L'une posséde des côtes radiales peu nombreuses avec des grandes squames espacées (à droite), tandis que l'autre possède des côtes radiales plus nombreuses et des squames plus petites et relativement serrées. (les deux autres)

Le spécimen du milieu mesure 110 mm et récoltées entre 60 et 70 m.
Les lames de fond et le rejet des pêcheurs peuvent expliquer le rejet sur les plages.
En as tu vu en eau peu profonde vivantes qui ne soit pas des Pinna lisses? Je viens de retrouver des spécimens de Pinna sans une seule squame de nature, uniquement une sculpture radiale.



Gwynia
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pinna nobilis   Mar 18 Déc 2007, 5:11 am

Gwynia,

Non, les seuls Pinna qu'on peut voir dans ma tranche d'eau (0 - 40 m) sont toutes fortement squamées. Les écailles deviennent moins saillantes avec l'âge, mais même les très grosse coquilles sont encore bien squameuses dans le Var.

C'est bien possible que ce que j'ai trouvé dans le rejets vient secondairement du fait de ces chalutages à mailles fines. Leur méthode est franchement antibiotique, c'est clair. J'ai pu obtenir l'autorisation de monter sur un seul bateau de la flotte, mais à quai seulement (je me doute pourquoi). Juste le temps de prendre une vingtaine de kilos d'organismes asphyxiés dans une bassine avant qu'ils passent le jet d'eau pour nettoyer le pont. C'est royal pour les décapodes mais quel gâchi quand même.

Enfin merci pour la dernière photo, ça donne une bonne idée de la variation intraspécifique pour cette espèce.

JP
Revenir en haut Aller en bas
Gwynia
membre
membre


Nombre de messages : 1180
Localisation : La Chaux-de-Fonds / Suisse
Date d'inscription : 18/01/2007

MessageSujet: Re: Pinna nobilis   Mar 18 Déc 2007, 5:41 am

Avec plaisir.

Monter sur des chalutiers posent des problèmes d'assurances, une loi était même passée (il y peu de temps) pour interdire des personnes à bord autre que les personnes renseignées comme membre d'équipage.
Cette loi a vite été abrogée car elle empéchait le transport de touristes ou de plongeurs ce qui arrondissait, dans certaines régions, les fins de mois des pêcheurs.

A plus,

Gwynia
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Pinna nobilis   

Revenir en haut Aller en bas
 
Pinna nobilis
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Identifiée: Steatoda Nobilis

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Forum des Paléontologues et Malacologues amateurs et professionnels :: Mollusques actuels :: Bivalves marins actuels-
Sauter vers: