Le Forum des Paléontologues et Malacologues amateurs et professionnels

Site dédié aux amateurs et professionnels de la Paléontologie et de la Malacologie.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  PublicationsPublications  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Gastronomie et Holoturies

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
guy-gérard
membre
membre
avatar

Nombre de messages : 554
Age : 65
Date d'inscription : 17/06/2006

MessageSujet: Gastronomie et Holoturies   Mer 24 Oct 2007, 3:57 am

Bonjour Mehdi et les autres,
Je voulais vous mettre un pavé sur mes aventures holoturiesques mais il est trop gros pour entrer. Donc ne faites pas la fine bouche bishor Y'a à boire et à manger ( kaikai en bichelamar). L'égout et les douleurs ça se discute pas.
http://troquillage.free.fr/holoturie.html
Régalez vous et bon appétit. Guy-G.
Revenir en haut Aller en bas
http://mescoquillagesamoa.free.fr/
Mehdi
membre
membre


Nombre de messages : 1333
Age : 80
Localisation : Vandoeuvre les Nancy
Date d'inscription : 07/06/2007

MessageSujet: Gastrônomie et Holoturies   Mer 24 Oct 2007, 4:07 am

Je me disais aussi je ne vois rien venir ??????????????maintenant je comprend mieux merci ......bon ben ça change rien je ne peu pas ouvrir !!!!!ça y est j'y suis arrivé m'enfin




L'absence de preuve n'a jamais constitué la preuve de l'absence


Dernière édition par le Mer 24 Oct 2007, 4:16 am, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
verso49
membre
membre
avatar

Nombre de messages : 846
Localisation : Pays de la Loire
Date d'inscription : 31/08/2006

MessageSujet: Re: Gastronomie et Holoturies   Mer 24 Oct 2007, 4:13 am

C:\mes_documents\smi

J'ai corrigé l'adresse, vous pouvez lire maintenant C:\mes_documents\smi

Merci Guy-Gérard

clown
Revenir en haut Aller en bas
http://www.clowns-rectoverso.com
Coco
membre
membre
avatar

Nombre de messages : 1842
Date d'inscription : 01/09/2006

MessageSujet: Re: Gastronomie et Holoturies   Mer 24 Oct 2007, 6:19 am

Fallait avoir le moral ! Ben moi, ça ne me donne pas du tout envie d'en manger.

Petite question : est-ce qu'à La Réunion ils les cuisinent, et si oui comment ils appellent ça ?

Coco
Revenir en haut Aller en bas
Gwynia
membre
membre


Nombre de messages : 1180
Localisation : La Chaux-de-Fonds / Suisse
Date d'inscription : 18/01/2007

MessageSujet: Re: Gastronomie et Holoturies   Mer 24 Oct 2007, 7:34 am

Puisque les Holothuries passionnent les foules, voici un petit complément d'info.

Bien que les holothuries soient étudiées pour leurs propriétés pharmacologiques (antibactériennes, antiinflammatoires et anticoagulantes) ou physiques (les propriétés collantes des tubes de Cuvier), c'est pour leur utilisation en medecine traditionnelle (aphrodisiaque vu la forme phallique de l'animal) et pour leur valeur culinaire que les holothuries sont les plus recherchées.

Certaines espèces sont ainsi consommées depuis très longtemps.
La préparation la plus simple est sans doute celle utilisée au Japon et en Corée où la peau et les muscles longitudinaux sont mangés crus accomodés d'une sauce au vinaigre de soya.
D'autres organes comme les gonades (voir ma recette d'un post précédent), l'intestin et les poumons, après salage et/ou fermentation sont également considérés comme des mets de choix par certains peuples asiatiques. C'est néanmoins le tégument sec, appelé "bêche-de-mer" ou "trépang" (mot malais) ou "hai-som" (mot chinois), obtenu par cuisson et séchage (voir les déboires de G. G.), qui est le produit le plus utilisé dans les repas à base d'holothuries.

Dans les eaux peu profondes de l'Indo-Pacifique tropical on compte environ 300 espèces d'holothuries, parmi lesquelles une vingtaine est actuellement recherchée pour la préparation de trépang.
Le produit de la pêche est exporté soit vers Singapour soit vers Hong-Kong.

Rien que pour Singapour, sont importées annuellement 1000 tonnes de bêche-de-mer sechées (10 000 tonnes d'holothuries fraîches) dont 80% sont réexportées vers la Chine, la Malaysie, Taiwan et le Japon.
Singapour importe ses holothuries principalement de l'Afrique de l'Est.

La demande est en constante augmentation et avec les moyens techniques actuels de prélévement (scaphandres autonomes et narghilés) l'impact sur les populations naturelles devient préoccupant. Outres le risque sur l'emploi et l'économie des régions concernées, les holothuries sont les principaux macrodétritivores des zones littorales tropicales et leurs disparitions risque d'entrainer un déséquilibres des écosystèmes côtiers.

Les données chiffrées datent de 2006.

Amicalement et je mange ,

Gwynia
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Gastronomie et Holoturies   Mer 24 Oct 2007, 8:52 pm

Qui en a déjà gouté ?

Cela n'a pas l'air à voir vivant d'être engageant à déguster.
Revenir en haut Aller en bas
Gwynia
membre
membre


Nombre de messages : 1180
Localisation : La Chaux-de-Fonds / Suisse
Date d'inscription : 18/01/2007

MessageSujet: Re: Gastronomie et Holoturies   Mer 24 Oct 2007, 9:13 pm

Moi! voir le post "cuisine et holothurie" dans la même rubrique.
Mais pas sous forme de trépang.

Beaucoup d'holothuries lorsqu'on les regarde in situ sont de petites merveilles mais hors de l'eau cela n'a rien de gracieux. C'est comme une méduse échouée alors que c'est un animal magnifique lorsqu'elle nage.

Gwynia
Revenir en haut Aller en bas
Coco
membre
membre
avatar

Nombre de messages : 1842
Date d'inscription : 01/09/2006

MessageSujet: Re: Gastronomie et Holoturies   Mer 24 Oct 2007, 11:30 pm

Je n'en ai jamais vu nager à La Réunion. J'en ai vu de différentes couleurs, de différentes tailles et proportions, des boudins grassouillets gris/noirs à des lianes fines jaunes rayées longitudinalement d'une autre couleur (vert caca d'oie ?), mais toujours au sol.

Je me suis même fait un super-frayeur en prenant une corde d'amarrage de bateau pour une holoturie jaune et longue. Je suis remontée à toute vitesse à la surface, toute horrifiée ! C:\mes_documents\smi

Ca m'a toujours intriguée, mais je n'ai jamais pu me résoudre à y toucher avec la main, toujours avec un pied chaussé ! (faut dire que pendant ce séjour, j'ai été très malade pendant 48 h à cause d'un très joli Toxopneustes ... un oursin mortel...).

Coco
Revenir en haut Aller en bas
Gwynia
membre
membre


Nombre de messages : 1180
Localisation : La Chaux-de-Fonds / Suisse
Date d'inscription : 18/01/2007

MessageSujet: Re: Gastronomie et Holoturies   Jeu 25 Oct 2007, 12:19 am

La majorité des espèces sont benthiques soit sur le fond soit sous le sédiment avec seulement les branchies visibles lors des plongées de nuit.
Il existe des espèces nageantes principalement dans l'étage bathyal et abyssal.
Toutes sont inoffensives mais certains genres possèdent comme organe les 'tubes de Cuvier' qu'elles évaginent pour se défendre. Cela se présente sous forme de filament ultra collant (voir semelle des indigènes de G.G.) et en plongée il faut plusieurs jours pour s'en faire quitte sur sa combi. Pour les poilus (pas de 14) qui font du snorkel, je n'en parle même pas.C:\mes_documents\smi




Voici un lien avec de belles photos de nos concombres de mer (Norvège).
C'est un photographe professionnel.

http://articles.uwphoto.no/oversikter/Marine_biology_Echinodermus_Sea_Cucumbers.htm

A plus
Revenir en haut Aller en bas
guy-gérard
membre
membre
avatar

Nombre de messages : 554
Age : 65
Date d'inscription : 17/06/2006

MessageSujet: holoturies qui nagent?????   Jeu 25 Oct 2007, 1:45 am

Pour Gwynia,
Je suis étonné par tes Holoturie qui ''nagent''. Ne confonds tu pas avec des nudibranches: lièvre de mer, danseuse espagnole.... qui elles sont vraiment des merveilles d'élégance et de grâce quand elles ondulent en pleine-eau ???? Oui j'en ai mangée en Asie et avec régal et je les cuisinais pour des amis comme je le préconise. Ces filaments s'enlèvent plus facilement avec de l'huile de table ou de vidange.
Guy-G.
Revenir en haut Aller en bas
http://mescoquillagesamoa.free.fr/
Gwynia
membre
membre


Nombre de messages : 1180
Localisation : La Chaux-de-Fonds / Suisse
Date d'inscription : 18/01/2007

MessageSujet: Re: Gastronomie et Holoturies   Jeu 25 Oct 2007, 2:49 am

Non je ne confonds pas avec des mollusques ou autres.

J'ai en plus précisé que cétaient des espèces que l'on rencontrent à partir de l'étage bathyal.

voir ce site: http://www.answers.com/topic/pelagic-sea-cucumber?cat=technology

et voici aussi quelques noms d'holothuries nageuses:

Class Holothuroidea
Order Elasipodida

Family Pelagothuriidae



  • ? Pelagothuria natatrix Ludwig, 1894 - Pelagic
    Enypniastes eximia Théel, 1882 - Benthopelagic

Family Elpidiidae


  • Peniagone diaphana (Théel, 1882) - Benthopelagic

Family Psychropotidae


  • Benthodytes typica Théel, 1882 - Benthopelagic
  • Psychropotes depressa (Théel, 1882) - Facultative swimmer


Order Aspidochirotida
Family Synallactidae



  • Galatheathuria sp. n. in Herring (1974: 411) - Bathypelagic

  • Paelopatides gigantea (Verrill, 1884) - Facultative swimmer

  • Paelopatides grisea R. Perrier, 1902 - Facultative swimmer
    Scotothuria herringi Hansen, 1978 - Benthopelagic



  • Pour info:
    Etage bathyal commence du bord du talus continental (variable suivant les régions mais environs 200m) jusque 2000 m
    Etage abyssal va de 2000 à 6000 m et ensuite commence l'étage hadal qui n'existe que dans les grandes fosses océaniques.
    Revenir en haut Aller en bas
    guy-gérard
    membre
    membre
    avatar

    Nombre de messages : 554
    Age : 65
    Date d'inscription : 17/06/2006

    MessageSujet: holoturie nageuse   Jeu 25 Oct 2007, 6:11 am

    Gwynia,
    Je ne savais pas que quelques unes de ces coquines pouvaient nager ou vivre en suspension dans ces grandes profondeurs et dans des eaux aussi froides. J'ai regardé les photos du site norvégien avec intérêt. Je comprend mieux ton propos sur l'utilisation des chaluts destructeurs. De mon expérience je n'en voyais pas l'usage. Je suppose que se sont des navires minotiers qui les ramassent. Dans les îles du pacifique pas encore trop macdonaldisées, c'est un apport de bien pour les tribus au même titre que le poisson séché, fumé etc.... qu'ils échangent chez le chinois contre des denrées devenues de première nécessité. Mais sont-elles comestibles pour les nous autres?
    Bonne soirée
    Revenir en haut Aller en bas
    http://mescoquillagesamoa.free.fr/
    Gwynia
    membre
    membre


    Nombre de messages : 1180
    Localisation : La Chaux-de-Fonds / Suisse
    Date d'inscription : 18/01/2007

    MessageSujet: Re: Gastronomie et Holoturies   Jeu 25 Oct 2007, 8:52 am

    Il n'y a pas de différence entre notre tube digestif de blanc et celui des peuples indigènes, il faut simplement habituer notre flore et supprimer les préjugés après ce n'est qu'une question de gout. Donc oui c'est comestibles pour nous.

    Comme je le disais dans le post précédent, si il y a surpêche des holothuries en employant des moyens modernes de récoltes, on risque de faire disparaitre des populations d'holothuries et donc pour les petits pêcheurs locaux une grosse perte de revenu et donc une destruction de l'économie locale. Les récoltes traditionnelles d'holothuries se pratiquaient principalement à pied lors des grandes marées et dans les lagons peu profond. Les zones plus profondes n'étaient pas exploitées et laissaient donc des zones refuges aux espèces pour reconstituer les stocks prélevés.

    A plus,

    Gwynia
    Revenir en haut Aller en bas
    Contenu sponsorisé




    MessageSujet: Re: Gastronomie et Holoturies   

    Revenir en haut Aller en bas
     
    Gastronomie et Holoturies
    Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
    Page 1 sur 1
     Sujets similaires
    -
    » Gastronomie....moléculaire!
    » Petit débat sur la nécessité d'inscrire la gastronomie française au patrimonie mondial de l'UNESCO
    » Défi: ne pas abandonner lâchement mon copain qui a la gastro
    » Cuisine Italienne!
    » L'INDE ET CALCUTTA

    Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
    Le Forum des Paléontologues et Malacologues amateurs et professionnels :: LA VIE DU FORUM :: La cuisine et les coquillages-
    Sauter vers: